Prise en charge de la calvitie

Est-ce que votre tête se dégarnit de plus en plus ? Vous avez beau appliquer tous les conseils qu’on vous donne pour empêcher la chute de vos cheveux mais rien n’y fait. Ce qui pourrait vous aider à mieux supporter cette situation, c’est peut-être de savoir que dans certains cas, la calvitie peut bénéficier d’un remboursement par la Sécurité Sociale et la mutuelle santé. Vous vous posez sans doute la question sur ce que vous devez faire pour recevoir une telle indemnité.

En cas de greffe de cheveux

Si vous perdez vos cheveux parce que vous prenez de l’âge, et que vous voulez une greffe de cheveux, il faut que vous sachiez que la Sécurité Sociale considère qu’il ne s’agit pas là d’une intervention médicale mais plutôt une intervention d’ordre esthétique. Autrement dit, la Sécurité Sociale ne vous remboursera pas. Si elle le fait, c’est vraiment dans une situation exceptionnelle et très rare. Par contre, si vous souffrez d’une alopécie cicatricielle, vous pouvez prétendre à un remboursement par la Sécurité Sociale. Etant donné que l’alopécie est une maladie qui détruit le follicule pileux, la greffe de cheveux se justifie médicalement parlant car le but de l’opération est de remplacer les tissus cicatrisants.

Comparez les mutuelles santé

Le traitement de la calvitie peut coûter très cher et vous avez besoin d’une bonne mutuelle santé pour vous couvrir les frais. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des mutuelles qui prennent en charge les greffes de cheveux et les implants capillaires. Donc, le mieux à faire, c’est d’utiliser les comparateurs en ligne pour voir les offres et les propositions des différentes mutuelles santé. Ainsi, vous serez à même de voir la mutuelle qui vous convient le mieux et celle qui est la plus adaptée à votre situation personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *