Comment traiter la douleur ?

La douleur, on passe tous par là un jour ou l’autre, parfois suite à un accident, une chute, une blessure, après une intervention chirurgicale, etc. Mais il y a des gens pour qui la douleur est leur compagne de tous les jours, on parle alors de douleur chronique. Il n’y a pas un seul jour, ou plus précisément, pas un seul instant où ils ne souffrent pas. La douleur peut être de plus ou moins grande intensité mais heureusement, il y a des traitements qui permettent de les traiter efficacement.

Les traitements les plus courants

Pour soulager la douleur, les principaux traitements sont les antalgiques opiacés et non opiacés. En cas de douleur chronique, ce sont surtout les antiépileptiques, les antidépresseurs et les médicaments actifs sur le système nerveux central qui sont utilisés. Ce sont également les traitements les plus adaptés pour la douleur neuropathique. Selon l’état de certains patients, les traitements les plus indiqués, ce sont les stimulations nerveuses, les perfusions neuraxiales, les blocs nerveux et les traitements injectables. Pour réduire la douleur, parfois, c’est une intervention cognitivo-comportementale qui est préconisée, c’est-à-dire des changements au niveau des relations au foyer, des techniques de relaxation, etc.

Des traitements sous surveillance médicale

Etant donné que les opiacés sont les causes principales de décès accidentels et d’overdose dans certains pays, il ne faut jamais en prendre sans prescription médicale. Ensuite, il faut suivre scrupuleusement les dosages prescrits et ne pas prendre des libertés en cas d’augmentation de douleur. Le réflexe à adopter, c’est d’appeler son médecin traitant dès qu’il y a un souci quelconque et s’en référer uniquement à ses recommandations. Il ne faut pas non plus donner d’opiacés à quelqu’un qui a des douleurs mais le diriger vers un médecin qui saura le prendre en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *